Le taux de remplissage

Article suivant : le motif de remplissage

Voici le premier article d’une série consacrée aux options des imprimantes 3D. Cet article traite du taux de remplissage.

Il est en effet possible de paramétrer l’impression pour avoir une structure creuse à l’intérieur. Cela permet de diminuer le temps d’impression, d’économiser du plastique, et d’alléger la pièce.

taux remplissage impression 3D
Impression de cubes stoppée pour visualiser le remplissage. De 0% à 10

Cette option s’appelle taux de remplissage, ou infill density.

Taux conseillés
Pour des pièces très légères on utilisera un taux de 10%, et on évitera de descendre en dessous.
Pour des pièces « normales », on utilisera 25%
Pour de pièces résistantes, on utilisera 60%. Il est rarement nécessaire de faire plus.

Paramétrage dans CURA
Cura est le logiciel le plus utilisé pour imprimer des pièces en 3D.
Glissez le curseur pour changer le taux de remplissage.

L’option « Enable gradual » met en place un taux de remplissage progressif, de plus en plus élevé à mesure qu’on monte dans la pièce. Il est en pratique peu utilisé.

Le réglage du taux de remplissage se trouve sur le panneau de droite

Résistance
Voici quelques éléments de comparaison selon le taux de remplissage (Infill). Il est à noter que ces valeurs sont susceptibles de varier fortement selon votre machine, et la pièce que vous imprimez.

InfillRésistance (MPa)Durée d’impression
0%1014 mins
20%1316 mins
40%1819 mins
60%2321 mins
80%3324 mins
100%4560 mins

Le taux de remplissage à 100% est beaucoup plus long à imprimer, car les filaments déposés sont tous jointifs, et mettent beaucoup plus de temps à refroidir. L’imprimante est alors forcée de ralentir fortement pour compenser.

Cet article vous intéresse ? Pour être accompagné dans l’acquisition d’une imprimante 3D, contactez nous !

Auteur : Gabriel Moneyron

1 commentaire sur « Le taux de remplissage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *