Un prototype fonctionnel doit-il être moche ?

Le prototype fonctionnel

« Tester uniquement les aspects fonctionnels du projet »

Lors du démarrage d’un projet, tester une idée passe souvent par la réalisation d’un prototype fonctionnel. Il s’agit d’une maquette testant uniquement les aspects fonctionnels du projet.

On utilise, pour ce type de maquette, des systèmes existants qu’on assemble pour arriver au prototype.

Ce type de prototype ressemble souvent à un amas de fils et de cartes électroniques, il est peu appétissant pour un observateur néophyte.

Exemple de prototype fonctionnel à partir d’une carte Arduino. Source : arduino.stackovernet.com


Un prototype peu esthétique

« Un rendu repoussant »

L’esthétisme est rarement pris en compte lors des premières phases de prototypage.

Ci dessous, l’exemple d’un prototype de roller électrique. L’ensemble, bien que fonctionnel donne un rendu repoussant pour l’utilisateur.

Exemple de prototype fonctionnel : un roller électrique. Source : instructable.com

Ce prototype peut sembler satisfaisant à première vue. Mais deux problèmes surviennent rapidement :

  • Lorsqu’il sera présenté aux premiers prospects pour tester leur attrait. Le manque d’esthétisme parasite la première impression. Les retours seront plus négatifs, et décalés par rapport à ce que l’on veut tester.
  • Lorsqu’on souhaite promouvoir le projet en interne, par exemple pour obtenir un budget pour le développement du produit. La perception de la valeur de l’innovation sera biaisée


Pourquoi faire un prototype esthétique ?

« En voulant tester l’aspect fonctionnel, on teste aussi l’esthétisme sans le vouloir »

Les utilisateurs finaux des produits sont généralement incapables de faire abstraction de l’aspect esthétique de l’objet.

Un produit moche fera mauvaise impression, et la perception des fonctionnalités sera biaisée.

Dans le cadre d’une démarche agile de confrontations des prototypes (MVP) aux utilisateurs, le design est donc important. Car, en voulant tester l’aspect fonctionnel, on teste aussi l’esthétisme sans le vouloir.

Cooprint vous accompagne et réalise pour vous des prototypes fonctionnels et esthétiques. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Auteur : Gabriel Moneyron

3 commentaires sur « Un prototype fonctionnel doit-il être moche ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *